Partagez | 
 

 Every great story seems to begin with a snake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Cleaner
Messages : 207
Date d'inscription : 11/04/2016

Avatar : Gal Gadot
Crédits : vava : weak&addicted ; sign : bluberry
Âge : 33


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Every great story seems to begin with a snake
   Mer 13 Avr - 14:54


❝ Siobhan & Finley ❞Every great story seems to begin with a snake.J’ai la dalle. Non mais vraiment. Il y a eu deux interpellations ce matin. Je n’aime pas ça du tout. Doublement parce que là, il ne s’agit pas de mutants potentiels, juste de marioles qui se prennent pour des révolutionnaires et qui contestent l’ordre établi. Ou plutôt qui contestent pour se donner un genre, parce qu’il pense que ça fait mouiller les nanas hippies sur qui ils ont des vues. Cela va faire un an que le nouveau gouvernement est en place, et j’appréhende les idées que pourraient avoir les crétins de Banshee. J’espérais que dans la fournée de ce matin il y ait au moins un cas mutant mais ça n’a pas été le cas. Juste des abrutis qui voulaient soit disant apporter des preuves de leur existence. Pour l’heure, ils ont été arrêtés et je me suis retrouvée à faire le ménage. Des heures à fouiller leurs appartements, à détruire tout éléments qui pourraient étayer leurs dires ou expliquer pourquoi ils avaient été arrêtés. Autant dire que je suis repartie sur les nerfs, et que j’ai foutrement les crocs.

J’ai repris la voiture et fait gronder le moteur. Les mains sur le volant, je commence enfin à me détendre un peu. Qu’est-ce que j’aime ce bruit, ce ronronnement parfait du moteur. Dire que certains prennent leur pied à écouter le ronronnement d’un chat… Quelle misère ! Ils devraient vraiment écouter cette merveille !

Je pile, faisant crisser les freins. Ma pauvre voiture, je te maltraite ma belle, mais je prendrai soin de toi quand la journée sera fini, je te le promets. Je me gare vite fait, piquant la place d’un vieux qui braille et à qui j’adresse un sublime doigt d’honneur, sans même daigner le regarder à travers mes lunettes de soleil. Je me passe une main dans mes cheveux en entrant dans le Starbucks. Il n’y a pas vraiment foule. Je me souviens d’une époque où cet endroit était bondé et surtout envahi des odeurs de cafés aromatisés en tout genre. Maintenant ça sent le thé, le lait, et tous les trucs moins chers. Oh bien sûr, y a encore du café, mais ça vaut son pesant d’or.

« Un sandwich au poulet et de l’eau. »

J’ai juste la dalle. Rien à ajouter. Dès que je récupère ma commande, j’avise une table où siège déjà un visage connu. Instinctivement je suis son regard, avant d’observer les lieux. Oh… est-ce qu’elle attendrait quelqu’un ? A voir sa posture, ses regards de temps à autres vers les zones extérieures, je dirais que son rencard n’est pas encore arrivé. Alors autant en profiter un peu. Sans gêne, je pose mon plateau sur la table, ôte ma veste en cuir tranquillement avant de m’assoir et de me décider enfin à ôter mes lunettes.

« Vous me remettez ? On s’est rencontrée au Limerick College. La détective qui a trouvé ce gamin-là, qu’on vous a amené. »

Je parle fermement, mais assez bas pour n’être entendu que par elle seule. Officiellement, je ne suis qu’une détective privée. Une détective qui a trouvé un gamin mutant et qui ne voulait agir que pour son bien et en toute légalité. C’était pour cela d’ailleurs qu’on m’avait collée avec des militaires pour déposer le gosse. Fallait donner le change. Et officiellement, à part être une citoyenne concernée et soucieuse d’agir au mieux pour tout le monde, je ne suis rien. Le terme de nettoyeur n’apparait nulle part et n’étant jamais prononcé.

« Je suis impressionnée par votre travail, c’est difficile à croire tout ça. Et ça se passe bien, la cohabitation avec les militaires ? Non parce qu’ils sont pas franchement commodes. J’en revenais pas des mesures de sécurité… c’était qu’un gosse. Mais c’est cool ce que vous faites pour eux. Moi ils m’ont fait signer tout un tas de papier de confidentialité. »

Je mords dans mon sandwich tout en la regardant. De ce que j’avais pu observer, ça devait se passer plus que bien, la cohabitation. J’ai capté un regard, entre elle et une des soldats qui m’accompagnaient ce jour-là. Une belle nana au demeurant, elle a bon goût. Mais l’idée que des mutants et des humains puissent avoir des « sentiments »… j’vais éviter d’y penser pour ne pas gerber mon sandwich.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 
Every great story seems to begin with a snake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche poussette "cars" ou "toy story"
» Pre-order d'Avril 2011 / Story of a Fairy
» Emission a la c** mais j'avoue je regarde - Secret Story
» Secret Story : Le visage de la voix !
» Le Great Eastern

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eire of Change :: LIMERICK :: Newtown Pery :: Starbucks-
Sauter vers: