Partagez | 
 

 Aindreas ~ A strange hunger haunted me; the looming shadows danced

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité



MessageSujet: Aindreas ~ A strange hunger haunted me; the looming shadows danced
   Dim 24 Avr - 18:36

Aindreas Ó Ceallaigh
Leonardo DiCaprio

Né le 31 Mai 1982 à Arranmore . Réside à Irishtown depuis le 20 Avril 2010 et est actuellement divorcé (officiellement) – “C’est compliqué” (officieusement).

Travaille à Irishtown en tant que Directeur de la sécurité informatique de la Bank of Ireland . Possède un pass de niveau B et C.

Implication au sein de Chrysalis en tant que membre actif.

Datakinésie : manipulation mentale des codes informatiques. Aindreas code grâce à ses yeux et une projection mentale dans les bases data. C’est comme un artiste. Son outil c’est son esprit (et ses yeux) et son support : les programmes. Une seule limite, Aindreas a besoin d’être en présence du support sur lequel il intervient.
Bien élevé
élégant
drôle
Fidèle
Cultivé
Perfectionniste – en mode chiant
Obséquieux
Impatient – Action / Réaction !


In Real Life
Je suis majeur, tatoué et vacciné, j’ai un âge qui me permet de m’abstenir de le donner et je fais du rp depuis longtemps. J’ai découvert le forum grâce à mon âme sœur de RP et je le trouve original. Je serai présent régulièrement. J’ai bien lu le règlement et j’ai hâte de commencer à rp! Un dernier mot ? #TeamCap

Informations d'entrée
Quand et comment êtes-vous arrivés à Limerick ?
Aindreas a été recruté par la Bank of Ireland dès sa sortie de l’Université, en 2003. Il venait d’obtenir son master avec les félicitations du jury et deux ans d’avance sur les autres. A vrai dire, il avait déjà effectué plusieurs stages au sein de la banque et il était tout à fait confiant quant à son intégration dans l’établissement. Si le Q.G de la banque se situe à Dublin, tout son centre informatique, lui, est basé à Limerick. C’est donc logiquement qu’après avoir navigué dans les différents établissements de l’entreprise, Aindreas s’est retrouvé dans le Saint des Saints en 2010 pour prendre la direction de la sécurité informatique.
Quel est votre avis sur le coup d'Etat, O'Rourke et la loi martiale ?
Aindreas regarde les évènements avec la plus grande circonspection, mais ne s'est jamais ouvertement prononcé sur le sujet.
Un coup d’état, c’est un tour de vis sécuritaire. Ça lui donne plus de boulot mais aussi plus de marge de manœuvre. Ce n’est pas une mauvaise chose, du moment que la Révolte, la Rébellion ou les têtes de cons, appelez-le comme vous voulez, ne viennent pas trop mettre le souk.
Pour qu’un coup d’état réussisse, il n’y a pas de mystère, il faut du cash. Autant dire que la Bank of Ireland est un point névralgique n’est-ce pas ? C’est un bon point.
Mais dans le même temps, la loi martiale, ça n’est jamais bon pour les affaires. L’économie ralentit et les affaires vont mal. Non pas qu’il se préoccupe de commerce ou autre. Mais avant le coup d’Etat, il vivait très très bien. Aujourd’hui, malgré un salaire confortable, il y a des produits qu’il ne peut plus se procurer. Et ça le contrarie fort. Car Aindreas est un homme qui apprécie son confort et ses acquis. Lui en retirer, c'est le mettre de mauvaise humeur.
à titre personnel, malgré ses airs pincés et froids, Aindreas n’est pas forcément heureux de la situation. On connait l’adage. Diviser pour mieux régner. Et il espère juste être du bon côté de la barrière, histoire de ne pas trop payer les pots cassés.
Que pensez-vous des divisions au sein de la société et de Banshee ?
Aindreas a un certain respect pour Banshee. Il aime l’ordre établi, n’allez pas croire. C'est un conservateur, un catholique pratiquant, un traditionnaliste dans la plus pure veine irlandaise (à un petit détail près). Mais à leur place, celle de simples humains, ceux qui ont été mis de côté, que l'on ignore, à la place de ces gens qui mettent la vérité au dessus de toute autre vertu, qu’aurait il fait ? Surement le même choix. S’il s’intègre au système, c’est qu’il estime que le système lui profite. Le jour où ça ne sera plus le cas, il reverra peut-être ses priorités, allez savoir.  
Depuis combien de temps et comment avez-vous intégré Chrysalis ? Etes-vous simple membre ou initié ?
Aindreas est en contact avec Chrysalis depuis que sa mutation l’a fait arrêté, alors qu’il était adolescent.
Premier ordinateur, premières lignes de code, premiers petits changements tout personnel. Après il s’est amusé avec les databases de son lycée. Et un jour, il a fait l’idiot avec une alarme dans un centre hospitalier. C’était plus fort que lui. Car s’il adore l’ordre établi, est ce que ça vaut vraiment pour lui d’abord ? Il a fini au poste et l’avocat en charge de son dossier avait eu la bonne idée de connaitre Chrysalis et de le diriger vers eux. Sans intégrer la fondation, il est toujours rester en contact avec, intervenant ou y allant parfois, quand il rencontrait des problèmes avec sa mutation. Ce sont eux qui lui ont appris à estimer son pouvoir et en être fier. En arrivant à Limerick, les choses ont changé car il a intégré la fondation comme membre extérieur. S’il ne travaille pas directement pour eux, il n’hésite pas à rendre des services au besoin et se montre un donateur relativement généreux. Après le coup d’Etat, il n’a vu aucune difficulté à dire qu’il les connaissait déjà. Sur le coup, ça lui a paru être une bonne idée.
Comment vivez-vous au sein de Chrysalis ? Voulez-vous vous impliquer davantage ? Désirez-vous fuir ?
Aindreas reste ambivalent sur la question, un an après les changements intervenus dans sa vie et celle de tous les irlandais. D’un côté, il se sent à l’aise avec ce qu’il est et Chrysalis est la porte ouverte à une reconnaissance officielle de sa véritable nature. Mais de l’autre, il s’interroge sur les desseins profonds de la fondation et de son avenir au sein de l’institution. Sans parler des militaires. Il a déjà envisagé, très brièvement la clandestinité, mais ça ne lui irait pas. Il n’y a que les costumes trois pièces qui lui aillent. Et puis c’est un mutant et même s’il ne peut pas le crier à la face du monde pour l’instant, il en est terriblement fier.
Que pensez-vous de Catriona ? Si vous êtes membre d'Imago, comment envisagez-vous l'avenir de l'Ordre et de votre place dans la société ?
Comme pour tout le reste sans doute, Aindreas reste le fondement entre deux chaises. Il n’a rien contre elle mais, à l’image de Chrysalis, il estime qu’elle cache des choses et, de ce fait, a tendance à s’en méfier. Néanmoins, avec sa fierté d’être un mutant, il a plutôt un avis positif sur elle. Quelques soient ses desseins, ils doivent surement servir leur cause non ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Aindreas ~ A strange hunger haunted me; the looming shadows danced
   Dim 24 Avr - 18:36

Histoire
Ma chère Siobhan, voilà trop longtemps que j’ai négligé de t’écrire. La nostalgie d’un soir humide, alors que la pluie s’abat lentement sur Limerick, voilà le prétexte trouvé pour te rappeler à mon souvenir. Je n’ai aucune excuse, je le sais bien. Mes responsabilités, la situation actuelle ne sont pas des raisons suffisantes pour t’avoir négligé aussi longtemps. Pardonne-moi.  

Limerick. Te souviens-tu, quand nous étions enfants, sur Arranmore, comment ce nom nous faisait rêver, nous emportant loin de notre belle île ? La vie n’y prenait ses droits que l’été, quand les bonnes fortunes, comme disait Papa, venaient s’y ressourcer. Le reste de l’année, hormis nous perdre dans les ruines de nos ancêtres, nous n’avions pas grand-chose à faire. Ah et puis étudier n’est-ce pas ? De toute façon à Arranmore, il n’y a que deux issues possibles. Aimer cette île au point d’y rester et d’être un agriculteur, ou devenir brillant pour en partir. Nos avenirs étaient tracés.
Te souviens-tu de nos rêves d’évasion, de villes et d’espaces clos ? Cette phobie du vert que tu avais développé. Je revois encore la tête de Lair quand il a découvert ta chambre repeinte en gris pour t’habituer à la pollution. J’en ris encore. Il ne s’en remettra sans doute jamais.

Cette enfance me parait remonter à une éternité. Peut-être deux en fait. Cela fait longtemps que je n’ai pas remis les pieds à Arranmore. Sans doute n’y retournerai-je jamais à vrai dire. Parce qu’avec les évènements de l’an dernier… Ce n’est pas prêt d’arriver. Les parents enterrés, toi partie, Lair aux quatre coins du monde pour essayer de trouver une nouvelle cause pour laquelle se battre, quelle raison aurais-je de toute façon.

Tu étais déjà à Dublin quand j’ai rejoint le collège privé de Galway, avec l’aide de cette bourse, m’a permis de m’évader. Maman était tellement inconsolable. Papa, lui, était trop fier pour montrer une trop grande peine et moi je les avais presque oublié dès que j’eu tourné le dos. Même à la veille de sa mort, il y a deux ans, Maman continuait à penser que de tous nous avoir laissé partir pour nos études était une horrible erreur. Mais ça restait maman et elle a été une tragédienne jusqu’à son dernier souffle.
à Galway, je ne pensais qu’à toi, toute seule dans cette grande ville. Tes lettres avaient beau être rassurantes…
Bon, j’exagère mais vivre sur une île, loin de tout, ce n’était pas pour moi. Et je t’assure qu’aujourd’hui encore je ne regrette pas d’avoir eu cette opportunité.

Il y a eu cet été là, en 2002. Tu te souviens ? Je t’en avais longuement parlé. 21 ans, ça se fête. Et un master avec félicitations du jury aussi.
Est-ce que c’est triché que d’avoir utilisé mes pouvoirs pour coder plus vite et mieux que les autres ? Tu n’as jamais répondu à cette question et je n’arrive pas à savoir quoi en penser. Je n’ai fait qu’exploiter un talent inné. Et pourtant je m’en veux toujours un peu. J’avais un atout que les autres n’ont pas.

Cette semaine j’ai déjeuné avec Maireen. Nous avons parlé de toi et de tes sombres prédictions. Je te vois encore arriver à notre mariage, habillée de noir et pleurant comme si j’étais mort. Maman n’a jamais compris ta réaction et elle a toujours pensé que tu devais savoir quelque chose sur Maireen que nous ignorions.
J’en rigole en écrivant ces lignes. Si elle avait su que ça ne concernait que moi.
Je me souviens si bien de tes paroles, de ta rage, la veille au soir. On aurait cru que c’était ta vie que je jouais. Tu hurlais si fort que les murs de l’hôtel en tremblaient. Selon toi, j’allais droit à l’échec et au divorce. Que je serai terriblement malheureux, que je m’interdisais toute vie épanouissante. Que d’élever l’enfant d’un autre serait un fardeau. Tu as eu tellement tort, sauf pour le divorce. On était bien malgré tout. Je n’avais pas épousé ma meilleure amie pour rien. Elle savait ce pour quoi elle signait. Oh bien sûr, j’entends déjà tes récriminations. Que ce n’était pas de l’amour. Mais c’était tout comme et nous y avons trouvé notre compte tous les deux.
Raichéal a aujourd’hui 13 ans et je t’assure qu’elle tient largement de sa mère. Elle est en pleine crise d’adolescence et son entrée à Chrysalis n’aide pas vraiment. Enfin nous n’avons pas le choix.
Maireen continue de chercher qui dans sa famille était mutant mais il faut se rendre à l’évidence. Cela vient du père biologique de Raichéal. Je la supplie de lui dire la vérité. Elle est assez grande pour l’entendre. Mais non. Il parait qu’être mutante comme moi est un signe et que c’est ma digne fille spirituelle. Un jour je donnerai un cours de génétique à Maireen.

Oh figure toi que l’autre jour j’ai croisé l’ancien directement de l’hôpital de Dublin. Tu sais, quand tu étais hospitalisée et que tu hurlais que tu t’ennuyais. Le jour où je me suis fait pincer ? Tu riais tellement à l’hôpital que c’est comme ça qu’ils ont su que c’était moi.
Mais comment aurais-je pu savoir que ce boitier rouge activait les sprinklers ? Mais toi tu savais. Bon, d’accord, ils n’ont jamais su comment j’avais fait à l’époque. Pourquoi l’alarme s’est déclencher juste avant que je ne saute sur le boitier, affolé, en m’excusant. Mais heureusement que l’avocat de Chrysalis a été là pour me sauver les miches. C’est la preuve que j’avais raison Siobhan. Je ne peux pas utiliser mon pouvoir à tout va. Il faut que je fasse attention car il y a des conséquences. Comme l’inondation d’un hôpital tout entier. Pourtant, j’aurais dû le savoir avant. Quand j’ai créée en deux heures cette ligne de code qui m’envoyait par mail les bulletins de note en avance. Bon, note qu’à l’époque, nous n’avions pas tous ces mots de passe et ces sécurités. Ça ne serait pas arrivé sinon.
J’aime à croire que mon don me pousse à créer un monde plus sûr.

Voilà déjà 3 ans que le divorce est acté. Ça m’a pris du temps mais Mais tout continue de marcher comme avant. Hormis les deux maisons, qui sont dans le même quartier. On m’avait offert la garde exclusive de Raichéal mais j’ai obtenu que sa mère ait un appartement dans le quartier, non loin de chez moi. Ce n’est pas l’idéal pour elle mais comme son travail d’assistance sociale se trouvait depuis toujours à Irishtown, ça donne une excuse parfaite.
je sais. Je tourne autour du pot. Tu voudrais savoir pourquoi je me suis résolu à aller outre mes idées conservatrices et notre Sainte Mère l’Eglise. Comment ais je le courage de leur tourner le dos, alors que j’avais une famille parfaite.
Et bien tu avais raison Siobhan. Je l’ai sans doute trouvé. Cette moitié qui me manquait. Je n’aurais jamais cru à un yankee aux yeux bleus, un air de petit con sûr de lui, qui m’a fait un tel rentre dedans que j’ai failli en faire une syncope.
Finalement, les radars à gay ça doit exister. Et il en est totalement pourvu. Parce que j’ai toujours donné le change, parfaitement. J’ai toujours fait illusion et tout se passait parfaitement bien jusqu’à ce qu’il arrive. Mes aventures passagères me suffisaient.
Mais lui est arrivé. Il s’est installé. Et j’ai divorcé. On a continué sur notre lancée depuis cinq ans maintenant. Et d’aventure d’un soir, il est devenu PCR comme disent les jeunes (plan cul régulier) et… maintenant, c’est « compliqué » comme disent nos amis des réseaux sociaux. Mais ça me va comme ça.  On est bien.
Et étonnement, il arrive à me calmer, la plus part du temps.

Voilà chère Siobhan, les dernières nouvelles. J’aimerais avoir eu plus de temps pour t’écrire. Te raconter en menu détail mes journées de travail, mon labeur pour maitriser mon don, les après midi passés à faire du sport avec ma fille. J’espère qu’il me sera donné de te revoir. Mais comme dirait le Père O’Donnell, le plus tard possible. Je t’embrasse tendrement petite sœur.

Andy.


Aindreas plia la lettre pour en faire un confetti de papier. Il avait les larmes aux yeux maintenant. Le père O’Donnell lui fit un sourire encourageant, tapotant son épaule. Aindreas jeta alors le papier dans le feu que le prêtre avait allumé, alors que ce dernier récitait la prière des morts. Puisse-t-elle, du paradis, recevoir son message.  
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Aindreas ~ A strange hunger haunted me; the looming shadows danced
   Dim 24 Avr - 19:45


Coucou chéri <3
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Aindreas ~ A strange hunger haunted me; the looming shadows danced
   Dim 24 Avr - 20:13

Oooh. Leo ! Choix intéressant. Et très bon choix de groupe aussi .

Bienvenue parmi-nous
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiding Mutation
Messages : 546
Date d'inscription : 06/12/2015

Avatar : Lily James
Crédits : Monroes (avatar)
Âge : 28 ans


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aindreas ~ A strange hunger haunted me; the looming shadows danced
   Dim 24 Avr - 23:13

Déjà bienvenue. Et Chrysalis en plus.

Alors quelques petites choses:

- Ton pouvoir correspond à la technopathie qui est pris par le PNJ du fo pour des raisons d' équité. Et la compréhension du code correspond également à l' omnilinguisme (qui est la compréhension de tous les langages, informatique inclus) qui lui est pris par un pv (l' informaticien en chef de Chrysalis). De ce fait, nous ne pouvons accepter ce pouvoir. Si tu as besoin d' aide pour en trouver un autre, n' hésites pas à mp le staff, on t'aidera avec plaisir.
- Alors ton perso ne peut pas être membre extérieur. Chrysalis n'a pas d' intervenants externes. Au vu de leur culture du silence et tout ce qui s'ensuit, même les humains travaillant pour eux deviennent des membres - tolérés pour leur utilité-mes des membres. Chrysalis ne tolérerait pas pas ça. Pareil, Chrysalis est une couverture pour Imago, basée à Limerick. Donc si ça s'est passé dans une autre grande ville, il aura été envoyé par l' avocat à une autre antenne d' Imago avec un nom différent. Et il est en effet possible qu' il rejoigne Chrysalis après son déménagement. Mais dans ce cas, si il est simple membre non initié, il n' aura au début qu' un pass de niveau B et dans tout les cas, il devra appartenir à Chrysalis pleinement. Et si c'est un initié d' Imago, avec un pass BC, là il sera déjà embrigadé et donc l' idée d' être intervenant externe lui sera impensable. Imago fonctionne de manière sectaire. Au début, les non initiés ne connaissant que Chrysalis, la couverture, pour ensuite appartenir à l' ordre. Et ceux qui refusent, disparaissent tragiquement sans laisser de traces.
- Le nom de ta soeur est Siobhan. En soi, ça ne dérange pas. Mais par contre, si tu as dans l' idée ultérieure de la mettre en scenario, le prénom Siobhan étant déjà pris, il vaut peut être mieux déjà le modifier. Si par contre, le scenario n'est pas envisagé, ça ne pose pas de souci.
- D' après ce que j'ai compris, l'ex femme vit à Irishtown. Irishtown étant le quartier de Chrysalis et donc des mutants, si l'ex femme n'est pas mutante, mariée à un mutant, ou travaillant pleinement pour Chrysalis, elle ne pourra pas y vivre. Elle pourra vivre dans Limerick mais plus dans le quartier qui "appartient" à Chrysalis et qui a son propre niveau de pass pour cette raison.

Bon courage pour tes modifications et si tu as des questions ou besoin d' aide pour trouver un pouvoir, n' hésites pas à mp le staff.
-
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Aindreas ~ A strange hunger haunted me; the looming shadows danced
   Dim 24 Avr - 23:47

Coucou,

Je me permets de revenir sur les points cités :

- ce n'est pas de la technopathie. Aindreas ne maitrise pas tout. Juste les lignes de code.
Par ailleurs, il ne "parle" pas le code. Il l'a simplement étudié en cours.
La nuance est notable pour moi.

- Pour Siobhan, les notes en italiques, à la fin, explique bien que sa soeur est décédée. Donc je doute qu'on la joue en scénario.

- Enfin pour l'ex femme, c'est parce que leur fille est mutante qu'elle a aussi rejoint le quartier. à moins que vous vouliez séparer une enfant de sa mère ? Je peux le jouer en RP évidemment, mais il me semblait logique qu'elle aille avec elle dans le quartier mutant, d'autant plus qu'étant la meilleure amie d'Aindreas, elle sait très bien que les mutants existent.

- Pour ce qui est du pass BC, je l'ai mis parce que je doute que le centre informatique soit dans Irishtown. Soit il y est, ce qui simplifie le RP, soit il ne l'est pas mais en temps que chef de la sécurité d'une banque internationale, je pensais qu'il avait "droit" à un pass lui permettant juste d'alle travailler.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiding Mutation
Messages : 546
Date d'inscription : 06/12/2015

Avatar : Lily James
Crédits : Monroes (avatar)
Âge : 28 ans


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aindreas ~ A strange hunger haunted me; the looming shadows danced
   Lun 25 Avr - 0:10

Dans le descriptif de ton pouvoir, tu indiques bien que tu manipules les codes informatiques. C'est l' un des aspects de la technopathie. Le technopathe est en connexion avec les machines informatiques et a une connexion avec les codes qui y sont dedans. De plus, ce pouvoir a volontaire été confié à un PNJ pour rester équitable. Sinon quelqu' un avec un tel pouvoir aurait accès à tout et Banshee n' existerait déjà plus ou Chrysalis aurait révélé ses secrets. De ce fait, pour les codes, la distinction technopathie et introduction dans l' omnilinguisme a volontairement été fait pour ça.
De plus, si ton perso avait un tel pouvoir, il est évident que Imago ne tolérerait pas qu' il soit membre externe et voudrait garder un contrôle sur un pouvoir pareil.

Pour Siobhan, je n' avais pas vu le fait qu'elle était décédée avec la fatigue . Pour ce point, il n'y a aucun souci du coup.

Pour l'ex femme, Chrysalis n'a aucun problème pour séparer un gosse de sa mère si elle n'est pas jugée utile. Etant sous couverture d' une université, il y a des internats. Et si le père est un mutant membre, Chrysalis utilisera de son influence pour que le père, et non la mère, élève l'enfant. Seul les épouses sont autorisées et après avoir signé un accord avec Chrysalis de garder le silence sur les mutants. Mais si il y a eu divorce, il est clair que Chrysalis aura demandé que ce soit le père qui l' élève dans les valeurs de Chrysalis ou alors carrément, l' internat. Il ne faut pas oublier que Chrysalis, sous couvert d' aider aux yeux de tous, est une couverture pour Imago qui est un ordre plus ou moins sectaire et pro mutant. Les groupes sectaires se foutent royalement de séparer ou non un enfant de sa mère.

- ok pour le BC si l'emploi est hors d' Irishtown. Mais par contre reste le problème d' être un intervenant externe. Soit on appartient à Chrysalis et on se reconnait comme tel soit on quitte mais du coup, on passe dans le groupe Voice of Freedom en tant que membre refusant l' ordre. Parce que logiquement si ton perso a rejoint une autre antenne à l' adolescence et reste à Chrysalis, il est soit embrigadé, initié d' Imago et engagé à la cause, soit mort, soit enfui. Mais passé 14/15 ans au sein d' une antenne d' Imago sans être initié, c'est difficilement possible. Ou alors le perso est vu comme instable et du coup, Chrysalis n' aurait pas donné son accord au gouvernement pour avoir un pass BC.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cleaner
Messages : 150
Date d'inscription : 11/04/2016

Avatar : Gal Gadot
Crédits : vava : weak&addicted ; sign : bluberry
Âge : 33


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aindreas ~ A strange hunger haunted me; the looming shadows danced
   Ven 29 Avr - 23:27

Bonsoir !

Besoin d'aide pour les corrections ? Ou d'un délai ? N'hésite pas à me tenir au courant ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiding Mutation
Messages : 546
Date d'inscription : 06/12/2015

Avatar : Lily James
Crédits : Monroes (avatar)
Âge : 28 ans


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aindreas ~ A strange hunger haunted me; the looming shadows danced
   Dim 1 Mai - 11:35

Sans nouvelles, j' archive.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Aindreas ~ A strange hunger haunted me; the looming shadows danced
   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aindreas ~ A strange hunger haunted me; the looming shadows danced
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tirage au Sort des 74ème Hunger Games !
» SOPHIE HUNGER
» MAC x Rocky Horror Picture Show Collection (Automne 2014)
» Hunger Games : le jeu !
» Calendrier de l'avent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eire of Change :: YOU WILL BECOME... :: Someone new :: It’s not right for you-
Sauter vers: